Dans quelle ville

Conditions générales d'utilisation

Introduction

Le site Communes solidaires de France vient en complément de nos 2 sites existants Relais Historiques de France et Musée du Patrimoine de France qui sont opérationnels et gratuits tous les 2.

Le but du site est de permettre aux communes de faire connaître leurs opportunités de développement économique au plus grand nombre.
Un moteur de recherche sera en place. Un artisan boulanger pourra voir toutes les communes qui offrent des opportunités d’installation sur toute la France. Une autre personne pourra faire une recherche exclusivement sur une ville, un département, une région.

Le site sera aussi le moyen d’aider plus de 13 000 établissements hôteliers indépendants qui pourront remplir gratuitement la fiche de leur établissement avec les chambres et leurs prix, comme on peut le voir sur les hôtels de Nice, afin d’obtenir plus de réservation en direct.

Enfin, il s’agira de permettre la valorisation du petit patrimoine, des musées,… avec plus de 36 000 sites sur toute la France. Il ne reste plus qu’aux propriétaires, aux associations et à défaut aux communes, d’en remplir gratuitement les fiches à partir de cet espace. Vous pouvez trouver un bon exemple du résultat avec la fiche du musée des confluences de Lyon.

Le modèle économique

Les communes ont le choix entre 2 formules :

  1. La formule gratuite

    • Elle permet aux hôteliers de remplir la fiche de leur établissement, leurs chambres avec leur prix, de façon totalement gratuite. En choisissant la formule Premium, ils s’engageraient à faire une remise de 5% aux clients qui auraient réservé en direct avec Relais-Historiques de France, sachant qu’il vaut mieux donner 5% à un client qui a réservé en direct, que 15 à 30% de commission à une centrale de réservation sur Internet
    • La commune pourra se décrire avec un texte et une photo bandeau, d’illustration
    • Elle pourra aussi remplir, ou faire remplir, le, ou les, patrimoines dont elle a la charge sur Musée du Patrimoine de France
  2. La formule payante est variable suivant la taille des communes

      En plus de la formule gratuite, les communes pourront
    • Proposer leurs opportunités économiques, de façon illimitée, sous la forme d’un journal classé par rubriques
    • Inscrire leurs événements sportifs, culturels,… là aussi sous la forme d’un journal classé par rubrique
    • Décrire leurs structures collectives (écoles, associations, équipements sportifs, poste,…), sous la forme de case à cocher
    • Faire état de leurs acteurs économiques (commerces, artisans, paysans, bars, restaurants, médecins, etc…). En pratique, la mairie ferait l’inventaire et inscrirait ses différents acteurs économiques. Ce serait à chacun d’eux, ensuite, de remplir leur fiche (photos, texte, liens, etc.). Bien entendu, cet outil sera surtout réaliste et utile pour les petites communes
    • Enfin les entreprises (on pense particulièrement aux agences immobilières) pourraient mettre des encarts publicitaires

Contrairement aux 2 premiers, le site Communes solidaires de France est à créer. C’est pourquoi l’on fait appel à un Crowdfunding afin de lever les 20 000 euros nécessaires. Le cadeau pour chaque commune qui participerait serait un abonnement d’un an, à moitié prix.

Les autres donateurs seraient, bien entendu, les bienvenus même si l’on ne pourra pas leur donner de cadeau de compensation.

Vous comprendrez que l’urgence liée à la pandémie Covid-19 ne nous permet pas de développer plus loin les conditions générales, ce d’autant que les moyens manquent pour faire appel à des avocats spécialisés dans le droit des affaires ! (Lol) Tout cela pourra être fait dans un second temps.

Dr Claude Sigrand

Concepteur propriétaire des 3 sites

NB : Actuellement, vous vous apercevrez qu’il n’y a pas de cartes sur les 2 sites existants. C’est tout simplement pour éviter des frais inutiles, puisqu’il y a plus de 100 000 cartes sur les 2 sites. Bien entendu, dès que le modèle économique sera assuré, nous afficherons les cartes.